Monthly Archives: décembre 2015

Poésie Lyrique de Marina Tsvetaeva

Marina Tsvetaeva a vécu la Révolution, l’exil puis le retour en Union Soviétique avec les perturbations du stalinisme au point de se suicider en 1941. Elle est une référence pour  les Russes de toutes générations en tant que poète de l’époque soviétique, au même niveau qu’Anna Akhmatova, Boris Pasternak et Ossip Mandelstam. Et comme eux, son oeuvre est restée mal appréciée jusqu’à la chute du stalinisme et la (relative) libéralisation sous Krouchtchev et Brejnev.

Sa poésie est profonde, très imagée, sa langue belle mais compliquée. Heureusement, les Editions des Syrtes publient en édition bilingue russe-français Poésie Lyrique, un coffret en 2 tomes de ses poésies (40€). A recommander vivement comme cadeau de Noël pour les amateurs de littérature russe qui touche l’âme.

Marina Tsvetaeva_Poesie lyrique

Esthétiques de l’Amour au Musée du quai Branly

Esthetiques-Amour_Musee-quai-BranlyTrès belle exposition du Musée du quai Branly à partir de ses collections ethnographiques de Sibérie extrême-orientale. Le titre, « Esthétiques de l’Amour », fait référence au grand fleuve Amour (2800 km) qui traverse la contrée et dont le bassin est habité par de nombreux peuples autochtones: Nanaïs, Oulteches, Nivkhs, etc.

Il s’agit ici de mettre en valeur les objets du quotidien, vêtements, boîtes et étuis, réalisés en fibres végétales, fourrures et plumes, mais aussi peaux de poissons. Les décorations brodées ou peintes sont plus qu’esthétiques, elles sont aussi des souhaits ou des protections contre les esprits malfaisants. L’objet dialogue ainsi avec l’invisible comme le résume la commissaire Daria Cevoli.

 

A voir jusqu’au 17 janvier 2016. Renseignements et réservations sur le site du musée