Blog

Ilya Répine au Petit Palais

L’automne fait la part belle à la culture russe classique. Il y a bien sûr la collection Morozov à la fondation Louis Vuitton (ndlr: voir article de décembre 2021 sur ce blog). Et au Petit Palais, jusqu’au 23 janvier 2022, la première rétrospective française consacrée à Ilya Répine (1844-1930). Considéré comme le plus grand peintre russe du XIXème siècle, Ilya Répine peint de façon très réaliste aussi bien des portraits de grands de ce monde (Tolstoï, Moussorgsky, etc.) que des scènes de genre qui assoiront sa notoriété. Son tableau le plus connu, qui figure dans tous les manuels russes, est sans conteste Les Cosaques zaporogues écrivant une lettre au sultan de Turquie (1880-1891):

Ilya Répine cosaques

Devenu professeur à l’Académie impériale des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg, Ilya Répine prend sa retraite dans sa maison de Kuokalla (aujourd’hui Repino) devenue finlandaise en 1918. Ayant la sagesse de résister aux avances du régime soviétique, il y mourra paisiblement en 1930.

L’exposition au Petit palais compte une centaine d’oeuvres prêtées par la galerie Tretiakov et le musée russe de Saint Petersbourg entre autres: de quoi retracer largement la vie et l’oeuvre d’un des plus grands artistes russes.

Infos et billets sur le site du Petit Palais

Cet article a été posté dans Blog. Afficher le permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.