Uncategorized

« Michel Ange » d’Andreï Konchalovski

Sortir au cinéma ne vous fait pas peur? Alors laissez-nous vous recommander le dernier film d’Andreï Konchalovski, Michel Ange (Il peccato) sorti ce mercredi 21 octobre 2020 sur les écrans français. Nous ne l’avons pas encore vu, mais toute la critique salue un portrait magistral (et sans concessions sur ses défauts) du génie artistique de la Renaissance. Scénariste et réaliste prolixe, ayant travaillé aussi bien en URSS qu’en Amérique et à nouveau en Russie, Andreï Konchalovski continue ainsi son riche parcours cinématographique malgré ses 83 ans.

Améliorez votre prononciation russe avec la chaîne Youtube Lada Zvonka

Savez-vous qu’apprendre les langues et apprendre la musique sont les deux activités les plus efficaces pour stimuler le développement cérébral? Pour plusieurs scientifiques, l’origine du langage articulé humain pourrait même trouver sa source dans le chant. Voilà d’excellentes raisons pour aborder la prononciation de la langue russe en faisant travailler votre oreille musicale! Rendez-vous sur la chaîne Youtube Ladna Zvonka et abonnez-vous pour suivre la sortie des nouvelles vidéos.

En voici le lien : https://www.youtube.com/channel/UC8eOZrp56EAqn8ZzujTK1cA

Russkaya literatura

Après le cinéma, place à la littérature! Le salon « Russkaya literatura » s’installe du vendredi 6 après-midi au dimanche 8 décembre 2019 inclus au centre russe du quai Branly à Paris. Une vingtaine d’éditeurs seront présents ainsi qu’une trentaine d’auteurs russes et autant de français! Parmi les plus connus, Hélène Carrère d’Encausse et Vladimir Fedorovski viendront présenter leur dernier livre (respectivement La Russie et la France, de Pierre le Grand à Lénine et La grâce venue des neiges) tandis que Marek Halter et David Foenkinos participeront à des débats et tables rondes. Parmi les petits éditeurs, nous vous recommandons Borelia avec de très intéressants recueils de contes des peuples du nord de la Russie (yakoutes, mongols, etc.) et de très beaux contes pour enfants, en français bien sûr.

Renseignements pratiques sur le site de Russkaya literatura